Arcanium
Invité c'est connecter!

Arcanium

Un forum de Role-play, Fantaisique, qui vous transporte au coeur des terre d'Arcane. Qui serez vous?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Rosabelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosabelle

avatar

Pouvoir [Flower of Heaven]
Arcanite 1000
Niveau 6
Armure 150
AMU Bonus : 0
Vitalité 150
VIT Bonus : 25
Mana 150
MNA Bonus : 0
Attaque 150
ATT Bonus : 375
Agilité 150
AGL Bonus : 350
[Cimtarex] +75 ATT +25 AGL "Certain raconte que cette arme cache une vieille légende." [Arbalète légerte] +50ATT +25 AGL [Traveler's Hood] +50 AGL +50 ATT [Cape d'ombresse] +25 AGL [Rogue's breast top] +75 ATT +150 AGL -50 AMU [Gants du Paysant] +25 ATT [Red Scarf Belt] +50 AGL [Pantalon de chaines] +50 AMU [bottes du voleur] +25 AGL "Ne fait pas de son lorsqu'il marche"
[Red ametyst ring] +25VIT +25ATT [Red Sun Necklace] +75ATT [Pas de Relique]

Messages : 33
Point du Destin : 188
Points de destin Dépensé : 0
Date d'inscription : 02/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Présentation de Rosabelle   Mer 3 Fév - 3:17

Nom :Rosabelle Desbois


Age : 20 ans


Histoire : Rosabelle est depuis toujours une jeune fille enjouer et presque toujours d’une humeur légère et jovial. Bien qu’elle adorait sa mère, la vrai passion de la petite était de suivre son père à l’aventure dans les jolies quartiers élégamment décoré. C’était toujours une joie immense pour Rose de suivre son père et, lorsque ce dernier lui dictait de rester à la maison, la petite coquine prenait sur elle de trouver un moyen de faire le mur pour partir à sa suite dans l’heure qui suivait.  Will, le père de Rose, était ingénieur dans le développement technologique en matière de défense, plus particulièrement dans la technologique biologie invasive, ce qui avait toujours fasciner la petite fille qu’était alors Rose.

Comme la petite était encore trop jeune pour voir le travail paternel, ce dernier s’arrangeait pour que sa fille soit toujours trop occuper pour poser sa myriade de question toujours trop poussé pour que son jeune esprit précoce ait les réponses. Pour distraire la petite fugueuse, le père avait habitude de conter toujours plus d’histoire fascinante  et abracadabrante sur une multitude de personne au pouvoir surnaturel. Bien entendu, Rose savait que certaine de ces personnes existait, que, parfois, certaine personne naissait ou développait certain pouvoir, mais elle n’en avait jamais rencontré elle-même, ce qui rentait les récits de son père plus magique encore.

Comme tous les soirs où elle partait avec son père pour entendre ces récits de conteur magique, elle gambadait dans le boisé qui entourait le cottage familiale. Comme toujours, son petit frère accourait dans les bras de sa grande sœur adoré et, dès lors, il n’y avait plus moyen de la faire taire alors qu’elle débitait toutes les histoires que son père lui avait raconté plus tôt dans la journée. La routine étant bien établie, Will alla retrouver Mily, sa femme pour l’embrasser. C’était toujours ainsi depuis près d’un an, depuis que Rose était en âge de suivre son père de gré ou de force jusqu’au laboratoire.  Une routine parfaitement bien rôdée par les semaines.

Pourtant, le sourire de Will était plus figer alors qu’il entrainait la mère de Rose dans le cottage à deux étages pour lui marmonner quelque chose à l’oreille. Quelque chose de sérieux qui allait changer la vie de Rosabelle pour toujours. En fait, le lendemain, on sonna à la porte très tôt. En petite fille pleine d’énergie, Rose fut la première à ouvrir la porte d’un grand geste, servant à l’inconnu un large sourire rayonnant et innocent. L’homme sourire à Rose et entra pour parler à Mily. En fait, ce qu’elle ne savait pas encore, c’était que l’homme était là pour elle. Son père travaillait maintenant sur un nouveau projet hyper important et il refusait que sa petite fille chéri vienne y mettre le nez donc, pour occuper la petite fugueuse, il avait engagé un homme bien étrange.

L’homme se trouvait à s’appeler Matthew. Il était professeur d’art martial. Rose fut tellement impressionner par l’homme qu’elle en oublia immédiatement son père, les contes magiques, son petit monde imaginaire et s’investie corps et âme dans ce qu’on voulait bien plus montrée. Bien entendu, Rose ne toucha pas une vrai lame avant des 12 ans bien sentis, mais elle se trouva fortement douer pour presque tout ce que Matthew lui montrait, se montrant une élève parfaite et attentive.

Toutefois, la délicate jeune fille, au vue de son succès incroyable, commença à se montré imprudente et coléreuse. Elle préférait mille fois rester seul à manier ces bouts de bois que de s’entouré de jeune fille plaignarde. Son frère prit de l’âge et devint un jeune homme magnifique, grand et large d’épaule. Il était l’adversaire de prédilection pour Rose, mais, malheureusement, ce dernier préférait jouer avec d’autres garçons de son âge et donc passait beaucoup de temps à l’extérieur de la propriété familiale.
La mère de Rose, quant à elle, n’aimait pas du tout que sa fille apprenne à utiliser une lame. Elle, elle adorait les livres en tout genre. Les poussiéreux, ceux qui était suffisamment vieux pour tomber en poussière s’ils tombaient au sol. Il était très rare que Rose descende à la cave pour aller voir la bibliothèque poussiéreuse qui se trouvait parfaitement enfuit sous le niveau du sol, dans un petit compartiment secret en métal que son père avait fabriqué pour préserver les livres de tout ce qui aurait pu dégrader l’état des précieux ouvrage. Rose et son père c’était considérablement éloigner l’un de l’autre. Bien que cela fût son idée de faire suivre des cours de combat à sa fille, il n’avait pas pensé que sa précieuse petite chéri allait délaisser sa passion pour les livres au profit d’une violence grandissant de jour en jour. Car, personne ne pouvait les contredire, Rose avait en elle une rage et une violence rarement vue. Il ne faisait de doute pour le père que la petite fille n’hésiterait pas à tuer si elle en avait l’occasion et cela lui faisait peur.

Et cela faisait aussi peur à Rosabelle, ce qui décuplait encore sa rage à grande peine contenu. Elle portait les deux cimeterres vers le haut en une danse enchanteresse et mortel lorsqu’un bras se saisie de ces épaules pour bloquer son mouvement. Déséquilibré, la petite fille poussa un crie de rage et tenta de se déprendre, mais elle manquait de contrôle, trop de colère et pas suffisamment d’esprit, comme aurait dit son professeur. Le frère de Rose, maintenant bien plus grand qu’elle et âgé de 16 ans, la fit brusquement tourner vers lui, faisant lâcher les armes de Rose qui haletait péniblement.

--C’est l’heur de manger, Baka.


Rose poussa un profond soupire de déception. Elle ne s’entendait plus bien avec sa famille. Il lui semblait qu’elle était la seule à ne pas aimer la lecture et tous ces récits abracadabrants. Pourtant, elle dû se tranquilliser avant que son frère ne consente à la lâcher car, si elle était douer avec deux lames dans les mains, elle était bien plus petite que la moyenne, ce qui signifiait qu’au corps à corps, elle était mal partie. Déjà peu incline à la bonne humeur, Rose suivit son frère à l’intérieur où son père et sa mère se tenait déjà assis à la table. Avisant leur mine sombre, la jeune fille craignit le pire… Et ne fut pas déçu. Il avait été convenu que Rose devrait déposer les armes et aller dans une école prestigieuse et très loin. Là, on l’éduquerait à merveille et cela lui ferait oublier sa colère et ces armes.

Furieuse, la jeune fille poussa sa chaise au sol et hurla sa rage. Elle savait que rien ne découragerait ces parents lorsqu’ils se mettaient quelque chose de la sorte en tête. Sortant en trombe, Rose, empoigna ces deux cimeterres et prit la fuite dans la sombre forêt. Elle courut jusqu’à épuisement, frappa de ces lames les arbres jusqu’à ce blesser, puis elle s’écroula contre quelque pierre entasser sur le sol humide de la clairière. Rose était si furieuse qu’elle n’arrivait pas à mettre un doigt sur ces sentiments exacts. Elle en perdit même la notion du temps. Lorsque le ciel commença à s’éclaircir d’une douce teinte pastel, Rose prit la décision d’affronter ces parents.  Jamais elle ne deviendrait la parfaite jeune fille qu’ils souhaitaient. Jamais. Voilà sa décision et elle irait la leur transmettre de ce pas. Ceci décidé, Rose reprit un peu confiance et elle se leva, reprenant le chemin de la maison.

À mi-chemin environ, Rose entendit des voix venir dans sa direction. Comme il était habituel de croiser un groupe d’homme dans cette forêt de taille moyenne et si près de village, la jeune fille hausa les épaules et poursuivit son chemin sans plus de crainte. Au bout de quelque instant, comme elle l’avait perçu, la jeune fille croisa un groupe de dix hommes bien baraquer et armer… Mais là non plus il n’y avait pas d’inquiétude à y avoir, les gens armées dans une forêt au petit jour était fréquent. Rose chemina durant encore plusieurs minute avant de sentir une drôle d’odeur… une odeur vaguement… De brûler? Sa mère était-elle si inquiète pour elle qu’elle en avait brûlé le petit déjeuner? Soudain soucieuse, Rose se mordit la lèvre inférieur, prise de remord. Elle n’aurait pas dû partie la nuit durant sans donner signe de vie malgré sa colère. C’était ridicule…

Prise de remord, Rose accéléra le pas pour revenir plus rapidement à la maison. Le ciel était totalement éveiller lorsqu’elle se rendit compte que, plus elle se rapprochait, et plus l’odeur était persistante… Le cœur battant à la chamade, l’adrénaline électrifiant ces veines, la jeune fille déboucha dans la clairière entourant  le cottage réconfortant. Et la jeune fille poussa un grand cri. À quelque pas d’elle, la maison familiale n’était plus qu’une boule de feu immense et intangible qui soufflait son haleine putride au visage de la délicate jeune fille qui en lâcha ces deux cimeterres. Sa maison… Sa maison brûlait… Entièrement. Mais ce n’était que des matériaux… Cela se réparait et, d’ailleurs, son père voulait rénover plusieurs pièce, ce ne serait donc qu’un malheureux contretemps… qu’un peu plus de pain sur la planche.  Soudain, un doute subvint. Où était sa famille. Sa mère… Son père… Son frère… Avaient- ils… Étaient-ils possible que…

Sans se rendre compte de ce qu’elle faisait, la jeune fille s’élança vers les flammes qui léchaient toujours les poutres presque nues de la maison. Sans réfléchir, elle prit la poigné à pleine main et se brûla la paume, mais elle ne lâcha pas… Ne changea pas d’idée. Lorsqu’elle réussit à entrer au cœur du brasier, la jeune fille se mit à tousser fortement, ce blessant la gorge au passage alors qu’elle respirait les vapeurs toxiques des flammes. Bien que déterminer, Rose dût rapidement se résoudre à ressortir, jamais elle n’arriverait à rien… Et personne ne pouvait survivre dans cet endroit.

Dans un état second, la jeune fille réussit à revenir sur ces pas avant que le cottage, dans un craquement sourd, s’écrase à demi sur elle. À partir de ce moment, Rose ne dû qu’à des spéculations et à de vague reprise de conscience de suivre les évènements qui suivirent, s’enchaînant comme un chemin vague et sinueux dans un labyrinthe tortueux et sombre. Des gens du village, qui avait vu les flammes, était venu prêter main forte pour éteindre les flammes mortels. Ils avaient trouvé Rosabelle dans les flammes, prise sous une poutre semi brûlé. Ils n’étaient pas certains qu’elle retrouverait entièrement l’usage de sa jambe. On l’avait transporté à l’hôpital, mais le pronostique semblait bien sombre. Il ne restait rien du cottage lorsque, finalement, on arriva à éteindre les flammes. Il ne restait à peine que quelque os brûler et couvert de suif. Et rien du cottage. Il fut convenu, alors que Rose était toujours à peine consciente, qu’elle irait terminer ces études dans l’école de bon maintien où elle avait été inscrite. On avait retrouvé ces cimeterres et un petit sac d’effet personnel. C’était tout ce qui restait de sa vie d’avant. Cela et la peau de sa jambe et se son dos brûler. Il lui faudrait plusieurs semaine pour reprendre du mieux, mais sa convalescence de déroulerait à l’école au vue de sa condition particulière.

_______________

Tout ce déroula comme le destin l’avait prédit. Rose prit encore quelque année alors que ces blessures guérissaient lentement, mais surement. Les traces de brulure resteraient à jamais, mais elle avait retrouvé l’usage de sa jambe, bien que parfois raide. Elle ne revit jamais les hommes du sentier, ceux qu’elle soupçonnait d’avoir mis le feu à sa demeure et assassiner sa famille. Elle retourna à l’endroit de la demeure et y trouva la petite porte secrète qui menait à la cave, au ramassis de vieux livres poussiéreux qu’elle avait presque toujours détesté. Elle entreprit donc de les déplacés dans une bibliothèque, un petit refuge pour elle et où elle pouvait chérir la mémoire de sa famille. L’éducation que l’école lui avait transmis aurait rendu fière sa mère et son père et elle entreprit de réfréner son envie d’aventure le temps d’aménager la bibliothèque et la mémoire de sa famille.


But : retrouver les assassins de ma famille – exploré le monde – créer la bibliothèque contenant le plus grand savoir – AVOIR DU PLAISIRE! ^^




]b]Un peu à propos de vous :[/b] j’adore la lecture, les jeux de rôle et l’écriture.  J’ai 22 ans et environs 12 ans d’expérience de gn et de rôle play en tout genre. Je joue un peu de tous comme personnage bien que j’ais certaine préférence. J’ai fait quand même pas mal d’animation pour des jeunes en gn, mais je préfère jouer qu’animer.


Préférence d’arme : Deux cimeterres et peut-être une armure plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu Kageshi
Admin
avatar

Pouvoir [Wrath Of The Awakened]
Arcanite 1000
Niveau 7
Armure 175
AMU Bonus : 0
Vitalité 175
VIT Bonus : 25
Mana 175
MNA Bonus : 0
Attaque 175
ATT Bonus : 500
Agilité 175
AGL Bonus : 475
[Cimtarex] +75 ATT +25 AGL "Certain raconte que cette arme cache une vieille légende." [Orb of fire] +75 MNA [Traveler's Hood] +50 AGL +50 ATT [Traveler's cape]  +75 AGL [Habit du Voleur] +50 AGL +25 ATT [Gant de cuire] +50 AGL [Red Scarf Belt] +50 AGL [Ronin's Leggings] +200 AGL +100 ATT -75 MNA [Guard boots] + 75 AGL+ 75ATT
[Silver Siphire Ring] + 50 ATT [Red Sun Necklace] +75ATT [Pas de Relique]

Messages : 100
Point du Destin : 194
Points de destin Dépensé : 0
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Présentation de Rosabelle   Mer 3 Fév - 4:54

Profile aprouvée!

Je Doute fort bien que tu ne l'a pas encore fait, mais passe lire les règlements.

Bienvenue et au plaisirs de voir ton histoire ce dérouler.

Cordialement Shu Kageshi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanium.forumsactifs.com
 
Présentation de Rosabelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanium :: Hors Rôle-Play :: Présentation-
Sauter vers: